Phuket, pêche à la Mousson

Racontez-nous vos grands moments de chasse, vos joies, vos moments de solitude...

Modérateur : Modo's

Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Phuket, pêche à la Mousson

Messagepar Chao-Le » Jeu Oct 18, 2007 5:34 pm

Aout 2007

J’ai pas mal chassé en Thaïlande, mais Phuket, je ne connaissais pas.
Et en fait, c’est une île magnifique, et c’est le meilleur coin pour la pêche : facile d’y aller, avec de beaux sites de pêche et de beaux poissons !

C’est la première destination touristique de Thaïlande : c’est cette simple raison qui me faisait faire un détour pour l’éviter. Mais en réalité, le tourisme est concentré sur certaines zones, et ailleurs, c’est la forêt et les rochers. A la Mousson d’été, la Mousson Indienne, c’est la saison des pluies. Pas bon pour la pêche, mais avec ces saisons détraquées, sait-on jamais !!??

14 Aout 2007. L’avion descend se poser à Phuket. Sous la couche de nuages, des cours d’eau chocolat serpentent entre les frondaisons vert sombre, et une eau ocre baigne les mangroves. La Mousson Indienne est bien là ! Des vacances contemplatives s’annoncent. Je récupère rapidement mes bagages, et surtout, le grand étui des arbalètes !

Un jeune gars m’attend pour m’emmener au resort. Il y a 70 km de route pour rejoindre mon bungalow à Ao Sane, tout au Sud, à droite de la plage Nai Harn, près du Royal Meridien Yacht Club. Lui, c'est un employé du bungalow ; un as celui là ! Il a dû faire du rallye, et mériterait d'avoir son permis du premier coup ! Virages pris à la corde, contre-braquage de l’autre côté de la route (et de la ligne jaune continue : il pousse même les mobylettes dans le fossé), freinages négociés au plus court ... Tout ça sur la route sinueuse, avec virages sans visibilité, et sous la pluie !
J’arrive décomposé !

Le site d'Ao Sane
Image

Mon bungalow est au bord de l’eau (le toit bleu, sous les arbres, à droite de la photo).
La mer est à 15m à marée basse, 6m à marée haute. On entend le bruit des vagues tout le temps. Des bernard-l'hermite se carapatent quand on approche. Tout est vide ! Les draps sentent vite le moisi, le ventilateur ne parvient pas à rafraîchir l’air moite, le ricanement cynique des margouillats : les nuits sont longues et glauques, à attendre que le jour finisse par se lever …
Pendant une bonne semaine, je reste le seul client. Du vent et des vagues, et quelques grains de pluie ...

Image Image

Aller voir ailleurs ? C’était bouché partout. Moi qui voulais des vacances peinardos, je suis servi au-delà de mes espérances !
Je fais quelques connaissances : l’impression de partager les mêmes valeurs ... mais quand les conditions de pêche se sont améliorées, on n’est pas restés en contact.

Image

En attendant les bonnes conditions de pêche, plage, body surf, freesbee. C’était souvent du vent onshore, les vagues ne poussent pas. Mais parfois, de bons paquets

koh Man vue de la plage Nai Harn, un jour de vagues
Image

Et puis enfin, après 10 jours d’attente, ça s’est amélioré ! Les vagues ont baissé. 80 cm à la plage Nai Harn. Je tente une sortie pêche devant le Ao Sane resort. Visi 2,5m, dans les zones calmes. Vers la pointe, la visi tombe à 1,5m/2m. Ramené un petit barra cigare de 500 gr, et vu un groupe de petites carangues (1 kg) à la mise à l’eau. Sortie de 10h30 à 12h00.

Et l’après-midi, deuxième sortie devant mon bungalow : je vois un petit requin black tips (1,30m). Et Chaï (le boss, qui est pêcheur SM) sort le petit bateau jaune ! Lieuw, Chaï et moi + le barquero (qui n’est autre que le chauffeur qui m’a ramené de l’aéroport) à 4, la barcasse embarque pas mal. Direction koh Man, à 1 mile en face : visi i 4m, ça brasse pas mal. Je décroche un lutjan à queue jaune de 1 kg. Chaï prend une carangue gros yeux « travelly ». On rembarque : direction le cap Phrom Thep ; ça brasse, visi pas meilleure. Je descends sur 8-10m sans rien voir. Chaï prend une autre « travelly » et un petit mérou (2 kg).

Mais le lendemain, on part pour koh Racha NoÏ (20 miles au Sud), et je ne suis pas prêt !
Il me faudrait 2 autres sorties pour être « aware » ; mais pas question de laisser passer la fenêtre météo.

Pas de vent, grand beau temps, mer lisse. Nous passons la limite des courants du large, l’eau devient gris anthracite, quelques petits poissons volants planent le long de la petite houle. Nous nous arrêtons à la pointe Nord de Racha Noï, derrière un éperon rocheux : mise à l’eau, visi 30m ! Un léger courant nous pousse vers le large, au-dessus des roches qui prolongent l’éperon. Un groupe de barras croise dans le contre-courant. Un groupe de « milk fish » croise aussi dans l’anse, mais très distants. Les barras à queue noire sont dans un banc d’une cinquantaine ; je descends sur un groupe, me stabilise à leur hauteur, vers 15m : ils s’éloignent, mais une autre partie du banc revient dans un mouvement d’encerclement – choisir le plus gros ... J’en prends deux assez facilement, au MV 120 : séchés tous les deux, derrière l’ouie, sur la colonne … On change de coin – un peu vite à mon goût, c’était calme et protégé. Mise à l’eau un peu plus loin, sur une face exposée à la houle. Gros blocs, visi de 20m, avec particules. Sur 20m, passage de barracudas ; j’en vois 8 ou 9, mais ne parviens pas à me positionner pour les approcher.

Chaï suit les rochers, plus près du bord. Il prend une belle « plaa kapong deng » de 4 kg.
Image

« Il y en d’autres » ! Je descends face aux rochers ; une belle carpe rouge navigue dans les failles, et s’approche de moi, entre deux eaux, à 10m, elle hésite, s’approche, fait volte face, part à droite, renverse sa nage, croise le tir, oblique, monte et s’éloigne dans un couloir. Tir de trois quarts arrière, au ras de la roche. En bout de portée, la flèche cueille sur le haut du dos, elle se débat, accroche des coraux et se libère ! Dommage, elle était plus grosse que celle de Chaï !

Image

On change pour le sec au Sud de Racha Noï. Cette remontée est un grand dôme de granite ridé, qui culmine à -15m, une sorte de ruine de château-fort posé sur des fonds de 60m. Quelques reliefs : une vallée entre des restes de tours … du courant, visi 25-30m. Un banc de barras que je n’arrive pas à approcher, un Napoléon qui vient me voir : il remonte à 15m, mais quand je descends, il garde toujours 15m d’écart et redescend vers 25m, et disparaît dans une faille. Passage de scombridés que je n’arrive pas à identifier : des espèces de Wahoo, dont ils ont la queue presque verticale, le bec qui remonte et la section ovoïde. Ils ont aussi un carénage horizontal vers la caudale. Ils nagent vers 5-7m de profondeur, et croisent en groupes d’une quinzaine, parallèles pour bien ratisser l’espace, dans une grande ronde autour du sec. Je fais une coulée rapide vers un spécimen qui arrive vers moi, il m’évite, et reste hors de portée … Chaï est devant moi, suit le groupe, le rabat sur la gauche … Je reprends mon souffle tout en obliquant vers eux … Difficiles à approcher : je tente un tir « limite », et l’atteints au trois- quarts arrière : il file à l’horizontale, je laisse partir le fusil attaché à la bouée, il se fatigue, je me rapproche, attrape la flèche, et tente de le saisir par la queue : mauvaise prise, il se dégage et se débarrasse de la flèche ! Complètement tordue, et pourtant, le « plaa insaa » ne faisait que 4kg-4,5kg !

Nous changeons de coin. Un vent du Nord s’est levé, amenant des vagues. Chaï amène le long-tail vers des coins exposés, inspecte quelques pierres, et ramène une carpe rouge ou une carangue. Pour finir, on retourne au coin du début – Pas de vagues, et visi de 30m toujours – Je vois les « milk fish », et près d’une grosse pierre sur le sable, un « Aprion Virescens ». Descente vers 15m, derrière la roche. L’Aprion arrive droit sur moi, de face, toutes dents dehors, et se met de travers, à 4m : la Devotto le cueille derrière les ouies. Dix minutes après, même scénario au même endroit : J’attrape ensuite une belle carangue bleue à 6 bandes grises, un peu plus loin vers l’éperon. Chaï termine sur un beau barra dans un banc. Retour mouillé, face aux vagues, avec les embruns (à 29°).

Moi 16 kg de poissons (pesés). Bilan de la journée : 58 kg ! Pluie dans la nuit.
Image

On est retournés 2 fois à koh Racha Noï ; les deux coins que j’aimais le plus, c’est cette pointe Nord et le grand sec à 500m de la pointe Sud. Visi de 25 à 30 m) du poisson, mais il y a souvent un fort courant ! Il faut avoir l’étale, des petits coefficients …

Aux deux autres sorties, c’était toujours un peu le même scénario :
Grand sec, descente sur des « milk fish » qui ne se laissent pas approcher, certains très gros, Le milk fish ? Imaginez un muge, un gros, très très gros muge, mais à corps de thon, à la queue échancrée, et long de 1,5m, et rapides et méfiants. Mieux vaut avoir le flingue relié à la bouée !

On change 3-4 fois de coin. On termine par la pointe Nord. Du courant : l’eau lisse, emportée par un courant qui s’accélère, et une crête rocheuse où se lève une ligne de vagues qui moutonnent. L’eau lisse, jusqu’à la ligne de vagues qui déferlent, immobiles ! Les barras sont en embuscade en bas. Très impressionnant ! Il faut se battre pour éloigner la bouée, quand elle est sur le point d’être avalée. Pêcher à la dérive ? Evidemment, sauf que j’ai la frousse, au-dessus du vide, quand on ne voit plus le fond …

Une belle langouste « arc en ciel » aux 7 couleurs, achetée à des pêcheurs; Le « Plaa Insaa » Est-ce un Wahoo ?
Image Image


Bilan : en 3 semaines, 3 belles journées de pêche à Racha Noï (40 km), 2 autres sorties de 2-3 heures en bateau (broucouille), et 2 sorties à la palme (visi 1,5 à 2,5m). Ramené 2 barras de 4-5 kg, 2 Aprions de 2,8 et 3 kg, 2 petits mérous de 2,5 et 3 kg, 1 carangue 3,5 kg, 1 "plaa insaa" (Wahoo ????) de 3,9 kg, extraordinairement puissant pour ce poids ...

En résumé, pour la pêche, c'est un peu maigre. Le long-tail, ça revient assez cher (100 € la sortie); j'étais seul, donc 300 € de bateau en 3 semaines. Mais ça les valait largement, j'ai eu des eaux claires et de beaux poissons. Et puis sinon, pas grand-chose, un séjour au rythme de la pluie, du vent, et la pêche au hasard des journées de rémission.

Pas grand monde : j’aime le hors saison ...
Une existence contemplative, hors du monde, pas de télé, pas de radio, 30 minutes à pied pour avoir Internet … mais la plage Nai Harn était à 800m, la plage la plus propre de Phuket, avec l’eau la plus belle ...
Alors, à défaut de pêche …
Dernière édition par Chao-Le le Mer Mai 25, 2011 9:28 am, édité 9 fois.
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.
Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie
Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
corto
Flèche de bronze
Flèche de bronze
Messages : 108
Inscription : Mer Sep 06, 2006 3:44 pm
Localisation : Aubagne et pour l'action : Ouest Var, La Ciotat, Marseille et quelques bouts de Corse

Messagepar corto » Jeu Oct 18, 2007 6:00 pm

Que te dire... magnifique de bout en bout... merci pour le dépaysement. et pour la passion... :master: :master: :itsgood: :salut:
L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ca le fatigue.

Georges Courteline
Avatar de l’utilisateur
ENZO974
petite foëne
petite foëne
Messages : 83
Inscription : Jeu Jan 12, 2006 2:38 pm
Localisation : la Réunion
Contact :

Messagepar ENZO974 » Jeu Oct 18, 2007 7:16 pm

Wahoo !! sans aucun doute !!
Superbe récit !! Merci pour le voyage !!
Sergent pepper thon banane club band
VOYAGEUR
Flèche de bronze
Flèche de bronze
Messages : 109
Inscription : Mar Mars 20, 2007 9:02 pm
Localisation : EQUATEUR

Messagepar VOYAGEUR » Ven Oct 19, 2007 4:59 am

Si après ça il y en a qui croient que la Thailande se résume à James Bond et Patpong bye nigth! Finalement, voyager fusil sur le dos, ça change un peu la vie. Tu parles de tarifs à 100 euros pour la pirogue, ici c'est le même à présent. Inflation, car trop de nouveaux chasseurs ont fait exploser le marché de la barque à louer qui rapporte plus que de se casser le cul à partir en mer un fil à la main. A Mada, dixit le Doc, les privés prennent jusqu'à 250 euros la journée. On va finir comme les golfeurs si ça continue, la CSM sera un sport de millionnaires.
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Messagepar Chao-Le » Ven Oct 19, 2007 12:15 pm

Pour le prix du long-tail : oui c'est cher, mais en zone touristique, les prix montent ;
mais c'était des sorties lointaines, 2 heures de bateau pour y aller, autant au retour, et encore 1h30/ 2 heures de route entre les spots ; le prix tient compte du carburant dépensé ... Mais on avait un super long-tail bien entretenu, avec un moteur de voiture modifié, très puissant : rapide, silencieux, sans fumée
Image Image

J’ai eu des expériences culinaires intéressantes
Image

Mon bungalow était « philosophiquement aware »
Image

A la fin, j’en ai pris un autre, 40m plus loin ; Image

Parfois, la pluie est tombée toute la journée ; une pluie continue, avec passage de 3 ou 4 gros grains : Image
le déluge, une pluie puissante, qui cingle, qui détrempe, avec des vents violents qui aplatissent la mer …

La saison des pluies : vive la pluie, qui chasse les touristes ! Et puis il fait plus frais, pas besoin de clim. Il pleut tous les jours 1 heure ou deux. Mais il y a aussi des journées magnifiques. Et là, il fallait attendre 2-3 jours que la mer se calme; journée à la plage pour jouer avec les vagues dans l’eau à 29°.

Chaï surveille la météo et commande le bateau. C’est un guide de pêche extraordinaire, qui connaît tous les coins et qui ne perd jamais de temps dans un coin où il n’y a pas de poisson. Après plusieurs jours de mauvais temps, la mer a été « nettoyée » des pêcheurs. Les poissons n’ont pas été traqués. C’est « l’effet tempête »; mais il faut partir au large chercher l’eau claire.
Image Image

A la saison sèche (Novembre à Mai) la visi est meilleure : 8 à 15m pour les sorties à la palme depuis le bungalow.
Et on peut partir à koh Racha Noï tous les jours; à 3 pêcheurs sur un long-tail, ça divise le coût de la sortie. Mais il y aura plus de monde dans l'eau : il faudra pêcher entre 15-20m pour avoir de l'avance sur la concurrence.
Dernière édition par Chao-Le le Ven Mai 16, 2008 4:29 pm, édité 6 fois.
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.

Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie

Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
PREDATOR83
Flèche de platine
Flèche de platine
Messages : 1174
Inscription : Lun Sep 17, 2007 7:25 am
Localisation : SAINTE MAXIME

Messagepar PREDATOR83 » Mar Oct 23, 2007 8:46 am

magnifique,que du bonheur.
Avatar de l’utilisateur
Jamel
Flèche de platine
Flèche de platine
Messages : 524
Inscription : Jeu Oct 18, 2007 7:49 pm
Localisation : Montpellier

Messagepar Jamel » Mar Oct 23, 2007 9:07 am

ca me parrait excellent, je me ferait un trip du genre un jour
Avatar de l’utilisateur
Le Lion
Flèche de platine
Flèche de platine
Messages : 1143
Inscription : Ven Jan 19, 2007 8:16 am
Localisation : AIX - LA CIOTAT
Contact :

Messagepar Le Lion » Mar Oct 23, 2007 9:52 am

:cupid: merci Chao-Le
pour tous tes recits
Avatar de l’utilisateur
TiteBretOnne971
Messages : 7
Inscription : Jeu Sep 27, 2007 8:11 pm
Localisation : Guadeloupe
Contact :

Messagepar TiteBretOnne971 » Mar Oct 23, 2007 11:33 pm

WahOo !!! Quel bonheur ce CR. Franch'ment ça fait rêver un max On peux lire la passion entre les lignes... Jolies phOtos et jOlies pêches aussi. Je sais, je sais, ça n'arrive pas qu'aux autres :mrgreen:

:snorkel:
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Messagepar Chao-Le » Mer Oct 24, 2007 3:12 pm

J’atterris à Phuket le 18 dec, pour 2 semaines de séjour. :D
L’avion se pose à 14h05, et donc snorkeling devant le bungalove à 17h00 ! :coolman:
On sera déjà 3 pêcheurs. :D

:quid: Vous rêvez de tester les mers tropicales ?
Vous aimez les films de gladiateurs ?
Vous voulez concrétiser votre succès auprès des femmes ? :koukou:
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.

Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie

Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
TiteBretOnne971
Messages : 7
Inscription : Jeu Sep 27, 2007 8:11 pm
Localisation : Guadeloupe
Contact :

Messagepar TiteBretOnne971 » Mer Oct 24, 2007 11:54 pm

hey bah dois donc tu en as de la chance!!!

:snorkel:
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Messagepar Chao-Le » Mer Jan 09, 2008 10:12 am

DECEMBRE 2007 : SAISON SECHE (et fraîche)
De retour à Ao Sane du 18 dec au 1er janvier : j’ai eu une exxcellente météo !

Image

Un séjour lumineux, avec un temps radieux ...

L’avantage d’Ao Sane, c’est que tout est sur place :
On peut partir pêcher à la palme, pas de trajet en voiture, pas à se préoccuper de la bouffe.
J’aime bien ce concept de vacances : pêcher tous les jours.
Tout est subordonné à la sortie pêche.
Zéro Emmerde :
Le bungalow à moins de 50m du point d’embarquement :
pas de galère pour transbahuter le matos.
Pas de séance folklorique de déguisement.
On rentre du bateau (souvent la nuit, on amène la poiscaillerie à la glacière du restau
(on avait une glacière attitrée),
on dépose l’équipement sur le balcon du bungalow,
la douche, et hop, 50m pour rejoindre le restau,
s’attabler et s’abreuver en regardant la mer, tout en devisant des péripéties de la sortie.

Et même si ce n’est qu’une sortie à la demi-journée,
tout le reste du temps s’ordonne autour de l’expédition de pêche.
On place le « culturel » avant, ou après …


Et j’ai pêché tous les jours, avec des coéquipiers sûrs, purs et durs :
« The Wenka Team ».
Image
Greg, un Australien, qui charge votre arbalète d'une seule main, alors que vous n'arrivez pas à atteindre le 2° cran; Dietmar et Christophe.

On est arrivés le 18 décembre ; j’ai rencontré enfin Dietmar :
il est Allemand, il a beaucoup pêché en Thaïlande depuis 20 ans,
et connaît parfaitement les îles autour de Phuket.
J’étais en contact avec lui par le forum Medfish ; c’est grâce à lui que j’ai connu Ao Sane.

Christophe, je chasse avec lui depuis plus de 20 ans ;
On est partis 5-6 fois ensemble pour des expéditions de chasse en Thaïlande.

7h30 : Christophe, au ptit ptit dej
Image
le petit bateau jaune nous attend :
Image
Beaucoup de bateaux a l’ancre : à la mousson, tout était vide.


Image
Dietmar, au retour de la première pêche le 19 décembre :
sortie de 2 heures, 1 poisson par pêcheur.
L’eau était à 29-30°, visi 6-8m.
Les poissons ont été pris entre 6 et 12m.


Deux semaines hors de l’hiver, et pêche tous les jours. Deux broucouilles;
mais quand on ne voit pas de poissons intéressants, on ne va pas s’encombrer avec des perroquets !

Je vous avais promis de la sueur, du sang et du sexe …
Vous allez être servis !!!

A suivre …
Dernière édition par Chao-Le le Mer Mai 25, 2011 8:56 am, édité 8 fois.
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.

Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie

Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
Le Lion
Flèche de platine
Flèche de platine
Messages : 1143
Inscription : Ven Jan 19, 2007 8:16 am
Localisation : AIX - LA CIOTAT
Contact :

Messagepar Le Lion » Mer Jan 09, 2008 10:23 am

cooooollllll chao-le

j'attends la suite, et y aura meme la redif sur apnéa :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Didier_Alpes_Maritimes
Equipe des Modos
Equipe des Modos
Messages : 3433
Inscription : Mar Sep 02, 2003 10:40 am
Localisation : Pas loin de la mer

Messagepar Didier_Alpes_Maritimes » Mer Jan 09, 2008 10:28 am

En tout cas les premières photos sont trés prometteuses 8)
Excuse brocouille 54 : On dit je pêche éco-responsable :ahah: :ahah:

Image
Avatar de l’utilisateur
Orca
Equipe des Modos
Equipe des Modos
Messages : 1999
Inscription : Dim Avr 17, 2005 2:25 am
Localisation : Jamais très loin de la Mer...

Messagepar Orca » Mer Jan 09, 2008 11:28 am

Excellent... subhappy. Ca sent bon le Cr qui fait rêver :coolman: :itsgood:
y a pas que la Daurade dans la vie y a le Denti aussi...

http://vimeo.com/29312240
Avatar de l’utilisateur
Franck20
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 356
Inscription : Ven Oct 12, 2007 7:00 pm
Localisation : Partout sur l'Ile des beautés

Re: Phuket, pêche à la Mousson

Messagepar Franck20 » Mer Jan 09, 2008 12:01 pm

Superbe Récit. Ce qui a de bien avec toi c'est qu'on peut voyager en restant derrière son PC. En tout cas merci.
Le genre de séjour où l'on a tout sur place, sans touristes et que l'on peut chasser à la palme de suite à la sortie du bungalow c'est vraiment l'idéal.
Quel est le budget complet d'un séjour comme celui-ci?

Chao-Le a écrit :Image


Mais qui est à droite sur la photo à côté de toi?
:lol: :lol:
Ok je sors ->
A chi dorme un piglia pesci
Avatar de l’utilisateur
Jamel
Flèche de platine
Flèche de platine
Messages : 524
Inscription : Jeu Oct 18, 2007 7:49 pm
Localisation : Montpellier

Messagepar Jamel » Mer Jan 09, 2008 12:07 pm

excellent chao-le, vivement la suite
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Re: Phuket, pêche à la Mousson

Messagepar Chao-Le » Mer Jan 09, 2008 1:09 pm

Franck20 a écrit :Quel est le budget complet d'un séjour comme celui-ci?

Avion AR Paris-Phuket : à partir de 800 €.
Sur place, environ 300 € par semaine.
L'hébergement + bouffe, autour de 20/25 € par jour;
Après, il y a les dépenses "culturelles".


J'ai souvent fait ce genre de séjour : Bungalow en bord de mer, 50m à marcher pour amener le matos au bateau, et petit restau sur place où l'on peut porter son poisson. Souvent, le confort est sommaire ; mais après tout, il s'agit simplement d'avoir un lit et une moustiquaire, et de l'eau douce pour se rincer.

Malheureusement, ces coins à l'écart ont souvent été rejoints par la "civilisation" : le bungalow se sont multipliés, le groupe électrogène qui fournissait l'électricité de 18h00 à 22h00 a été remplacé par une ligne 24H/24; les allées de sable ont été pavées, les bungalows avec clim et eau chaude ont remplacé les huttes en bambou, et une boutique de plongée s'est installé, en même temps que des bars ...

D’habitude, il faut perdre un peu de temps pour y aller. Après l'atterrissage à Bangkok, il faut 1 nuit à Bangkok, puis un autre avion, puis le bateau ... 2 jours de plus pour le voyage, ce qui réduit le temps consacré à la pêche.
L'avantage de Phuket, c’est qu’on y accède directement ...
Et Ao Sane, c'est un petit coin encore préservé du tourisme.
Dernière édition par Chao-Le le Ven Jan 11, 2008 4:44 pm, édité 2 fois.
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.

Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie

Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Messagepar Chao-Le » Mer Jan 09, 2008 1:17 pm

La suite ...


Après deux sorties autour d’Ao Sane, je réserve un « long-tail » pour l’île de Racha Noï
(le long-tail est un bateau de pêche propulsé par un moteur de voiture modifié).

21 dec :
On embarque à 9heures. Deux heures de mer. La pointe Nord de Racha Noï est exposée ; des creux, du courant, mauvaise visi (8-10m). Eau verte !
Quel contraste avec ce bleu léger, presque éthéré, qui effaçait la pesanteur, ces 30m de visi que contre toute attente, j’avais trouvé à la mousson !
Le courant nous porte vers la baie Est.
Inspection des blocs du bord ; je prends un petit « plaa kapong deng » (une « carpe rouge ») vers 16m, et plus loin, un autre dans les éboulis. Pas vu grand-chose.

Visite du grand sec de la pointe Sud : Dietmar a le point GPS :
le long-tail s’ancre exactement sur le sommet, à 12 m !
Très peu de courant, visi 12m, des particules …
A la deuxième plongée sur la pente extérieure, un banc de barracudas vient par le travers.
Ils s’éloignent obliquement, je les suis, et ils filent tous : je stoppe …
Et ils font volte-face, et me reviennent droit dessus.
J’en choisis un plus gros dans le banc (200 ??) et, sans chercher à en trouver un mieux,
me concentre sur le tir – En plein dedans !
Pas très bien tiré – plutôt mal même – mais je laisse la Devotto double ardillon faire son travail.
Je lâche du fil (le fusil est attaché à la bouée), et vais au long-tail, à 30m.
C’est le matelot qui remonte dans le bateau ce barra à queue noire de 4,7 kg (seulement ??),
tandis que je me tiens prudemment à l’écart.
Image»,

La visi baisse, mais je parviens à tirer un milk-fish en surface.
Ensuite, on change de coin.
Bordure Sud-Ouest que l’on avait longée en Aout avec les vagues et 25m de visi bleu lagon :
Là, pas de vagues, mais visi de 12m et eau verte. Rien pris.

L’herbe est toujours plus verte ailleurs …

22 Dec :
Sortie du matin pour la marée haute, qui amène de l’eau propre du large …
On prend le petit bateau jaune pour une sortie « locale ».
A koh Man, visi 6m à la mise à l’eau ,sur un groupe de barras !
J’en tire un de la surface, décroché : ils restent autour !
Je recharge, en tire un second, et rate !
Ils réapparaissent 20 minutes après, à 30 m du bateau :
Je choisis un des plus gros, et tire rapidement pour assurer.
Il démarre très fort ! Sur le bateau, Christophe voit la bouée se tordre !
La drisse file à l’horizontale ; je finis par le ramener au bateau, après l’avoir laissé se fatiguer.
Ce barra à queue jaune fait 6,5 kg !

Ensuite, 3 petites carangues de 1 à 1,2 kg.

Dietmar me hèle : « On rentre ! »
- « OK, juste une dernière apnée »
Rien en vue pour moi.
Dietmar remet la tête dans l’eau, et voit un passer un spanish Macquerell :
Il le suit, coupe son virage, et sans varier l’allure de sa nage, le cueille de trois quarts arrière !
Verdict de la balance : 5,5 kg.

Image
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.

Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie

Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
Franck20
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 356
Inscription : Ven Oct 12, 2007 7:00 pm
Localisation : Partout sur l'Ile des beautés

Messagepar Franck20 » Mer Jan 09, 2008 5:20 pm

Chao-Le a écrit :Image


Dis donc Chao le, c'est conseillé toutes ces boissons avant la plongée?
Moi qui pensait que le matin il fallait manger légèrement et boire un peu de lait! Ma foi vu vos prises ça a l'air de payer. C'est peut-être ton secret.
Promis je m'y mets pour la prochaine plongée. :P :P
A chi dorme un piglia pesci

Revenir vers « Histoires vécues »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 1 invité