Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Racontez-nous vos grands moments de chasse, vos joies, vos moments de solitude...

Modérateur : Modo's

Avatar de l’utilisateur
fabien136
Messages : 28
Inscription : Mar Oct 27, 2009 1:42 pm

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar fabien136 » Jeu Jan 28, 2010 2:31 pm

ce post est superbe :itsgood:
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar Chao-Le » Jeu Fév 11, 2010 9:55 am

Dim 22 mars.
Dernière pêche du périple.
Hugo et Arnaud partent avant le levert du soleil, sans ptit dej’ : un thé, 2 biscuits, et à l’eau dans l'aube grise !
Arnaud va vers la pointe où ça brasse – la visi descend à 8-10m par endroits - un peu de courant :
en 1 heure, il ramène 3 « carpes rouges » et voit passer des pélagiques.
Epluchage sur la plage arrière, tandis que le SUN se dirige vers la petite île de koh Prins, 1 km plus loin;
l'ancre est mouillée, à l'abri d'une pointe, pour la dernière pêche du périple.

Visi 25m dans la zone calme ; au large de la bordure rocheuse, sur le sable, je vois passer un tazard,
mais sans parvenir à portée. Dix minutes plus tard, j’en revois un autre : canard, je le course, et tire de trop loin ...
Raté évidemment … Je descends une troisième fois, sans rien en vue, et sitôt au fond, s’approchent deux belles carangues
grises à six bandes, de la classe 5-6 kg; je tire la plus grosse, et un tazard passe la voir à toute vitesse. Est-ce le même ?
Il a dû se dire que le coin devient malsain ! On rembarque, et le « Sun » lève l’ancre à 10h15.

En route pour Sihanoukville … 4 heures de mer : koh Tang s’enfonce dans l’horizon, l’ilot Cône se dessine à côté de koh Rong Sam Lem,
et koh Rong sort de la mer … Et puis Sihanoukville apparaît, avec ses constructions blanches en silhouette sur ses collines pelées.

Retour à la réalité. Tout était si facile et sans histoires !
A ne s'occuper de rien, juste se laisser porter vers dee nouveaux coins de pêche.


Dans 4 semaines, je retourne sur le SUN !
La rencontre avec un requin baleine est une option très improbable, il est rare dans les eaux du Cambodge.

La croisière 2009 durait 5 nuits et 4 jours et demie. Celle 2010 fera 2 jours de plus !
Facile avec grand bateau confortable.
Reste que les cabines sont petites et pas climatisées : ça fermente vite, magré le ventilateur
qui brasse les fermentations de l’air lourd d’odeurs et de sueur (Macaoooo ! Six plombes du maatin …).

Image
Nuage de pluie au crépuscule

Si l’on a de bonnes conditions de mer, on pourra inspecter d’autres plateaux immergés, sur 15-20m, entourés de fonds de 50m …
En espérant ne pas trouver des fonds pelés et râclés par la dynamite, ce qui est la règle quand c’est loin de tout, désert et sans surveillance !

Et sinon, on pourra toujours rester à l’abri de Poulo Waï, et partir longer les bordures sable-roche …

Image
L'arrivée aux 2 îles de Poulo Waï, telles qu'elles apparaissent, venant de koh Tang.
Dernière édition par Chao-Le le Jeu Fév 11, 2010 10:04 am, édité 1 fois.
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.
Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie
Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
gibb
Messages : 35
Inscription : Mar Nov 04, 2003 3:02 pm
Localisation : paris

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar gibb » Jeu Fév 11, 2010 10:02 am

c'est finalisé ton voyage 2010 chao-le?
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar Chao-Le » Jeu Fév 11, 2010 10:14 am

Oui, à peu près.
Il y a 7 cabines, on est 6 pêcheurs, et on attend la réponse d'un septième.

On embarque le samedi 13 mars au soir. Navigation de nuit (8h à 9h de mer), pour arriver au matin.
Retour à Sihanoukville le 20 au soir, avec une dernière séance de pêche sur le chemin du retour.
On peut dormir sur le bateau, pour dépanner, mais c'est plus confortable à terre.
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.

Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie

Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar Chao-Le » Mar Avr 13, 2010 4:16 pm

Mars 2010 : Retour au Cambodge, sur le SUN

On a choisi de revenir sur le SUN ; Jean-Claude, qui est 6 mois de l’année au Cambodge, a prospecté 3 bateaux;
au final, on a choisi le SUN, pour l’excellent contact qu’on avait avec Robert, son propriétaire …
C’était de loin le plus confortable, et Robert nous a fait un prix d’ami, qui ne doit pas être très loin du prix de revient !

Image

Cette fois, pas de séjour d’acclimatation prévu : je descend de l’avion pour filer à Sihanoukville
et embarquer directement sur le SUN.

Sam 13 Mars : Le Vol Bangkok / Phnom-Penh atterrit à 14h50 à Pochentong :
je me dirige parmi les premiers vers les douanes.
« Vous n’avez pas de photo pour votre visa ? Pas de problème, ça vous coûtera 2 US$ ».
Je sors un billet de 1000 THB. « Oui, avec ça, ça ira !»
(le visa, c’est 25 US$ ; 27 US$ avec la photo : 1000 THB = 30-31 US$).
Et une minute plus tard, j’ai mon passeport avec le visa !

Je sors de la douane le premier, les bagages sont là (déjà !). Je quitte l’ombre fraiche et climatisé de l’aérogare à 15h05 ;
dans le soleil de l’après midi à 35°, Jean-Claude est là qui m’attend, et j’embarque avec les autres membres de l’expédition :
Xavier, Arnaud, Michel ... le 4X4 de Jean-Claude démarre et quitte Pochentong à 15h10.

La route de Sihanoukville est très fréquentée, par des véhicules hétéroclites : poids lourds, charrettes, voitures,
motos surchargées, autocars, fous du volant et, parfois, charrettes à bœufs …
Des vaches divaguent sur les bas–côtés, des chiens bien sûr, et on traverse les nombreux villages riverains.

220 km d’une traversée dangereuse, à franchir 20 fois la ligne jaune, pour dépasser des camions brinquebalants.
On arrive au coucher du soleil à Sihanoukville, pour apprendre que le SUN a un problème moteur.
On attend chez le Quick, à la pétanque; il y a une nouvelle serveuse, grande, belle silhouette,
une expression très douce, et qui parle un peu Français ; on patiente sans hâte de partir.
On rejoint le SUN : ça bricole dans le moteur; on pose les bagages, on mange …
Le SUN ne partira pas ce soir. Nuit à bord, dans l’air poisseux … (ventilateur, mais pas de clim).

Dimanche 14 mars.
Le SUN est englué au port; on attend une pièce : les injecteurs.
Koh Tang en fin d’après midi ? Le temps passe, c’est compromis …
Une mobylette livre la pièce vers treize heures. Remontage : on lève l’ancre, enfin, à 15h30. Direction l’ilot Cône.

17h30 : on s’arrête derrière l'ilot Cône, à l’opposé du village de pêcheurs. Le soleil est bas sur l'horizon.
Visi 3-4m, 5m par plaques. Je ramène une petite carangue à 12 bandes, et un labre vert à canines de 4 kg.
Difficile à voir : au crépuscule dans l’eau grise, avec sa robe bleu lagon, ce poisson est comme transparent.
Le RA Tuna 130, équipé de la flèche 7mm, est un peu long, mais marche très bien.
A deux heures du matin, on lève l’ancre pour Poulo Waï.

Lundi 15 Mars.
Réveil vers 7h00. Koh Tang disparaît à l’horizon. Une ligne basse devant : Poulo Waï.
Vers 8h30, on mouille près du rivage de l’île opposé au ponton.
Mer lisse. La bordure sable-roche est à 30m du bateau.

Et là, un groupe de 6-7 « Carpes rouges » navigue au-dessus d’une grande roche. De bon augure !
Visi 25-30m, pas de courant. Soleil, soleil qui illumine d’une ambiance bleue les roches qui bordent le sable blanc.
Un gros cobia fonce dans le lointain.

Je finis par rencontrer un groupe de 3-4 lutjans rouges qui naviguent le long d’un gros bloc rectangulaire,
et en ramène un, tiré avec le RA 140, flèche 7,5mm de 170 cm.
Malgré les doubles sandows de 16mm, la flèche est lente, et l’arbalète, lourde du nez. Une 7 mm serait plus adaptée.
Longue promenade calme, pour me ré-acclimater. En revenant, en longeant la grande roche rectangulaire,
je vois un gros « Red Snapper » dans une rague éclairée par le soleil : je fais marche arrière, décroche un des sandows,
et m'approche au ras des roches, pour me cacher. La rague apparaît – Mais la « carpe » a disparu !
Mais si ! Elle s’est collée à la paroi ! Je la tire de tout près – Et à côté !
J’aurais pu poser la pointe sur son ouïe … Trop tard, elle est partie !
En rentrant, je revois le gros cobia, en limite de visi, passant très vite.

Jean-Claude a fait une belle pêche :

Image

L’après-midi, on change de coin, et on pose le bateau à la pointe aux gros blocs de l’île du ponton.
Je rate bêtement une belle « rouge », de profil dans une grande rague, dans 5 m d’eau, qui me regardait.
Et je rate aussi deux mérous, tirés de face, de trop loin. Le 140 n’est pas adapté. Ha, si j’avais mon MV 110 !

Sortie de l’eau au crépuscule :
Xavier ramène une « Red Snapper » de 6,6 kg, prise à trou, profond, devant les grands blocs ;
et Jean-Claude, une de 6,2 kg.

Image Image

Journée radieuse, cette mise en jambes nous a permis de mettre le matos au point pour le lendemain,
pour la sortie sur le grand plateau du large !
Dernière édition par Chao-Le le Mar Nov 23, 2010 4:47 pm, édité 7 fois.
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.

Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie

Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
lucho74
Gross' Luchiole
Gross' Luchiole
Messages : 1809
Inscription : Jeu Sep 11, 2003 10:01 am
Localisation : Fréjus - Cannes
Contact :

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar lucho74 » Mer Avr 14, 2010 9:36 am

:cupid: :cupid: :cupid:
Néo-Varois !
I'll be back ... soon !!!

Image
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar Chao-Le » Mer Avr 14, 2010 5:17 pm

Je poste ces photos à l’attention des spears qui seraient intéressé pour chartériser le bateau :
pour des accompagnatrices, c’est une croisière possible, à condition qu'elles aiment la mer et le soleil !
… et qu’elles acceptent de se contenter d’un confort « Rustique ».

Les 7 cabines ont toutes leur petite salle de bain (mais pas l'air conditionné).
Evidemment, la location du bateau est fixe, c’est un forfait, mais cela ferait baisser le coût unitaire.

Image
ImageImage


Mardi 16 Mars.
Pendant le ptit dej’, une risée de vent lève des moutons.
Même à l’abri du chenal entre les deux îles, on sent la brise. Pas bon pour le plateau du large !
On renonce, en attendant que les conditions s'y prêtent. On part pêcher à l’abri de l’île au ponton.
Eau claire, sans courant, malgré les vagues que le vent a levé.

Rien vu, alors je fais quelques photos, devant le bateau.

Grosse anémone à pied bleu
Image

Petits fonds : Roches, et quelques coraux.
Image
Image

Le soir, le vent tombe un peu.
Image

L’ile de Poulo Waï, malgré sa petite taille, a une source d’eau douce.
Dîner, tandis que le SUN est accosté au ponton pour refaire ses réserves d’eau,
sous les regards des pêcheurs, qui observent bouche bée le repas de ces touristes de luxe.

Image
Image
Image


Mercredi 17 Mars.
Au réveil, le vent souffle toujours. Hubert, qui dort sur le sundeck, est délogé à quatre heures du matin par la pluie.
On part pêcher à l’abri : on retourne dans le chenal, dans un coin abrité.
On ancre à côté de bateaux Viet : celui-là a un narghilé

Image

Visi toujours 25m, mais pas de poissons, à part quelques lutjans rouges qui naviguent autour des gros blocs.
Hubert ramène des huitres, qu’il a décroché des roches dans 2m d’eau.
Jean-Claude les ouvre avec sa dague de chasse :

Image

Et 2 minutes plus tard, il se plante sa dague dans la main ! La lame s'enfonce de 2 cm dans la paume,
entre le pouce et l’index. Beaucoup de sang, mais heureusement qu'il ne s’est pas coupé de tendon !
On a balancé les huitres à la mer, sans en manger une seule !

Barbecue de calamars, pêchés à la ligne 1 heure avant.
Image

Nuit agitée, le vent souffle dans l’axe du chenal.
Dernière édition par Chao-Le le Lun Avr 19, 2010 3:10 pm, édité 10 fois.
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.

Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie

Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
rouget
Flèche de 6
Flèche de 6
Messages : 12561
Inscription : Mer Mai 19, 2004 1:46 pm
Localisation : antibes
Contact :

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar rouget » Mer Avr 14, 2010 5:22 pm

Chao-Le a écrit :Et 2 minutes plus tard, Jean-Claude s'enfonce de 2 cm la dague dans la paume, entre le pouce et l’index.


toujours raccourcir son couteau, t'aurai pu lui dire quand même ...
enfin c'était moins drôle pour la photo :wink: :lol:

très sympa ces récits :itsgood:
Image

"le déménagement c'est maintenant"
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar Chao-Le » Jeu Avr 15, 2010 11:11 am

Merci :oops:

Jeudi 18 Mars.
Une houle s’est levée, et arrive dans l’enfilade du chenal. Le vent souffle plus fort.
C’est le troisième jour qu’on attend que le vent tombe, pour partir chasser sur les plateaux du large,
mais il souffle un peu plus fort chaque jour. On décide de partir après le déjeuner, pour koh Tang, qui offre un bon abri.

Balade sous-marine dans le chenal ; visi 18-20m : l’eau est devenue laiteuse.
Rien vu, à part quelques petits lutjans rouges (j’en ramène un de 2 kg).
Xavier voit trois Thazards : allongé sur le sable du chenal, à 16m, il les voit arriver, 4-5m au-dessus.

Robert fait un tour juste après le repas : il tire un gros cobia, à 50m du bateau, qui lui casse le fil et part avec la flèche.

A 14h00, on lève l’ancre pour koh Tang.
Traversée agitée : la houle par le travers, grosse prise au vent : le bateau se fait surprendre 3-4 fois par une vague raide, en plein travers, gite brutalement. Les chaises longues et les tables glissent sur le pont.

On arrive à koh Tang à 17h30, dans le calme à l’abri de l’île, qui fait écran au vent de Sud-Est.
Eau lisse, mais de couleur vert-de-gris.

Image
Image

Xavier et Arnaud se mettent à l’eau dès que le moteur s’arrête. Ils reviennent lorsque le soleil est couché.
Xavier ramène un petit lutjan rouge.
Nuit calme. Quelques moustiques.



Vendredi 19 Mars.
Arnaud part chasser à l’aube, sans manger. Nous, on ne change pas nos habitudes : ptit dej’ tranquillement.
Le SUN lève l’ancre et récupère Arnaud à la pointe voisine, un barra de 4 kg et une « carpe rouge » à la ceinture.

On jette l'ancre près de la « Giraffe », un arbre qui en a la silhouette,

Image

Visi 7-8m. Vers la pointe, ça tape, la visi tombe à 4-5m. Vu deux lutjans rouges de 1,5 à 2 kg,
deux petites carangues de 2 kg … Arnaud ramène un lutjan de 1,5 kg.

Le vent a tourné, et souffle maintenant dans l’axe de la côte où l’on s’était abrités.
On lève l’ancre, pour se poser à l’abri d’un ilot, sur un grand plateau peu profond

Image

Visi 8-10m, eau calme. Je reste devant le bateau, parmi les jolis jardins de coraux ...
Mais ne vois rien, à part un groupe d’une trentaine de petites carangues à plumes de 2kg.

Xavier, Arnaud et Hubert longent les barques Viet au mouillage et vont à la pointe dans le courant.

Image

Bonne option : devant certains rochers, des « carpes » par dizaines, qu’ils délaissent dans l’espoir de grosses pièces.
Xavier ramène une grande « Talang » maigre de 6 kg (vidée) et deux « carpes rouges »

Image

Arnaud ramène une belle « carpe rouge », mais a décroché sa plus belle « Talang » ...

Image

... et perd sa flèche sur un gros cobia ! Traversé en plein corps, le cobia fonce vers le fond : Arnaud essaie de le contrer,
mais le fil du moulinet est coupant, malgré les gants : le cobia se glisse sous une roche et coupe le fil !


La nuit est tombée, Michel n’est pas rentré. La barque part le chercher, à la rame dans la nuit noire,
contre le vent et le courant, et le récupère à 100m du bateau, traînant sa bouée alourdie
par deux belles « carpes à grosses lèvres » de 3,5 kg et 5 kg. Soulagement. Il devra payer à boire aux barqueros !
Dernière édition par Chao-Le le Mer Avr 28, 2010 9:15 am, édité 3 fois.
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.

Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie

Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
diamoxlecat
petite foëne
petite foëne
Messages : 72
Inscription : Jeu Juin 17, 2004 9:04 pm
Localisation : marseille

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar diamoxlecat » Jeu Avr 15, 2010 7:17 pm

salut chao,
Ca fait vraiment envie tes séjours de chasse :itsgood:
Ouèp, c'est pas encore ce soir qu'on va manger du poisson !
Avatar de l’utilisateur
sushi man
petite foëne
petite foëne
Messages : 93
Inscription : Mer Déc 23, 2009 10:39 am
Localisation : Loin de la mer pour l instant ...
Contact :

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar sushi man » Ven Avr 16, 2010 11:56 am

Superbe :itsgood:
La suite , la suite !
Travailler moins pour brocouiller plus .
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar Chao-Le » Ven Avr 16, 2010 2:34 pm

diamoxlecat a écrit :salut chao,
Ca fait vraiment envie tes séjours de chasse :itsgood:


Salut Benoît,
Alors, où en est ton projet de chasse à Madagascar ?
Hubert, mon coéquipier, envisage sérieusement d’y aller chasser en octobre.
Sinon, il y a des Spears qui seraient intéressés par ce concept de croisière-pêche.
Une piste à creuser …


Samedi 20 mars : Dernier jour de pêche du périple !
Il a plu à deux heures du matin, une bonne pluie ; Hubert a dû abandonner les sundeck, et se réfugier dans sa chambre.
Réveil à 7h30, des pas résonnent sur le pont. Les trappes d’accès au moteur sont ouvertes,
des seaux d’eau des sentines, mélange gluant d’eaux sales et d’huile de moteur, sont balancées à la mer.
Les pompes d’évacuation sont HS. Coup de gueule de Robert.
« Ha, si j’avais pris des pompes Allemandes, au lieu des pompes Chinoises … »
Ptit dej’ en baissant la tête.

Des lamparos Thaï viennent se reposer de leur nuit de pêche au calmar.
Image

Mise à l’eau vers 8h30, avec le RA 130, l’eau est claire : 12/15m de visi !
Je dirige vers la pointe à droite, où ça avait bien pêché la veille.
Je dépasse Hubert qui a pris un beau barra, et me laisse guider par une remontée rocheuse
qui prolonge la pointe battue par les vagues. Et là, dans les vagues, nageant en surface, trois gros cobias !
Descente à 4m, j’aligne le plus proche : la flèche le traverse à la pectorale et ressort à la joue – Il fonce vers le fond,
mais je le contre et lutte, en surface, pour l’empêcher de s’enfiler sous un rocher – Il est lourd !
Il ne faiblit pas, mais je maintiens la pression. Pourvu que le nylon tienne ! Hubert arrive, et le double :
je le mets à la bouée. Je tente de chasser, mais ce poids à traîner rend la chasse impossible.
Le choc des vagues sur la masse du cobia m’arrache l’arbalète des mains et me fait reculer !
Je rejoins le SUN pour déposer ma prise. Hubert me suit

Image

Photos – Puis je repars vite vers la pointe : malgré la lutte, et la puissance du poisson (il a vraiment tiré fort !),
ma flèche RA de 7mm en acier ressort est restée parfaitement droite ! Je n’ai pas eu à la détordre, ni à changer le nylon !

Vers le même endroit battu par les vagues, près d’un gros bloc carré, trois gros cobias me passent dessous !
Je plonge (- à 6-7m -) pour me rapprocher du plus gros, l’aligne et tire : touché derrière la tête, la flèche ressort de 50 cm par la joue.
Il tressaille quelques secondes, puis se remet à nager, sans force (pourtant, c’est exactement le même tir que le premier cobia).
J’essaie de l’achever, mais les coups de dague ne parviennent pas à percer la plaque osseuse de son crâne !
Il vomit des petites raies, tandis que j’empoigne la flèche des deux côtés de la tête, et ramène au bateau ce deuxième cobia !

Image

J’enroule sa queue au filin de la bouée :
Hubert le hisse à bord, mais en reculant, il pose le pied sur la gueule de son barra, qui était resté sur la plage arrière du SUN,
et s’entaille le talon, répandant un sang rouge vif sur le sol jaune !

Image

Je retourne à l’eau, pour ramener une carangue à 6 bandes grise, prise à 150m du bateau

Image

Des sashimis sont servis au déjeuner, pendant que Robert s’active au dépeçage …

Image Image Image
Image

Je retourne à l’eau à 16h15. La visi a baissé, et pas de cobias à la pointe – Les vagues sont plus fortes –
En rentrant, je suis surpris par une grande « Talang » de 6-7 kg. Dix minutes plus tard,
je tire une autre carangue bleue à six bandes; je la laisse tirer sur la flèche, tout en rembobinant le fil de la bouée
– Et une grosse Talang, deux fois sa taille, vient renifler la carangue !

Image

Une odeur de poisson cru à la Tahitienne se dégage de la cuisine. Jean-Claude sort ses dernières bouteilles : rouge, rosé, blanc.
Robert offre des « Romeo y Julietta ». Et sa gnole d’abricot, à 40°, douce et parfumée.

Image


Dimanche 21 Mars.
Le SUN appareille à 3h00 du matin. La silhouette de l’ilot disparait dans la nuit.
A 7h00, on accoste à Sihanoukville.


Robert m’amène dans sa Mercedes à l’aéroport de Pochentong, avec sa femme Thaï, et Arnaud.
Il roule vite, encore plus vite que Jean-Claude ! Le même genre de conduite, avec dépassement en franchissant
la ligne continue, à frôler les camions à 30 cm ! Mais on arrive intacts à l’aéroport.


Robert apprécie beaucoup ces séjours chasse, et il a hâte de repartir !
Dernière édition par Chao-Le le Mer Avr 28, 2010 9:19 am, édité 3 fois.
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.

Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie

Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
orophos
Flèche de platine
Flèche de platine
Messages : 1884
Inscription : Mar Sep 15, 2009 5:32 pm
Localisation : both sides of the gun

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar orophos » Ven Avr 16, 2010 9:44 pm

:cupid:
le retour de mon post préféré ..............Merci
au fond on est rarement moins con
Avatar de l’utilisateur
savoyard
Grand petit tomme
Grand petit tomme
Messages : 3350
Inscription : Lun Juil 19, 2004 4:42 pm
Localisation : 38

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar savoyard » Ven Avr 16, 2010 10:04 pm

:itsgood: Sacrées bestioles les Cobias!!! :shock:
"Nos poutrasses c'est vous"
- FRED FACTORY - Pro Staff research&developpement
Avatar de l’utilisateur
Chao-Le
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 398
Inscription : Mer Juil 05, 2006 5:53 pm
Localisation : Paris

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar Chao-Le » Lun Avr 19, 2010 9:15 am

savoyard a écrit ::itsgood: Sacrées bestioles les Cobias!!! :shock:

Ho, tu sais, il y a moins de mérite à les prendre que de prendre des dentis, à Marseille ...
comme toi tu l'as fait avec ton fidèle "Zegun" que tu t'es fabriqué toi-même !
Les gros poissons, qui ont très rarement - ou peut-être jamais - vu de chasseurs,
ont confiance dans leur masse,et te laissent approcher !

Par contre, la bonne surprise, c'est de les avoir ramené et de garder le matos intact !
La flèche est restée droite, même pas besoin de la redresser ! Et les tirs suivants sont resté précis,
alors que d'habitude une flèche de 170 cm, après le premier tir, il ne faut plus trop lui en demander !
Et le fil, intact ! Pas de temps perdu à le changer, j'ai pu repartir tout de suite !

C'est un peu une revanche sur toutes les galères que j'ai eues à mes débuts avec le mauvais matos !
Mais, tu le sais, toi qui es un passionné de pêche à la mouche, que la taille du poisson,
ça n'a rien à voir avec la difficulté de la capture ...
Si tu donnes à quelqu'un un poisson que tu as volé, il mangera une fois.

Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie

Philippe GELUCK
Avatar de l’utilisateur
Didier_Alpes_Maritimes
Equipe des Modos
Equipe des Modos
Messages : 3432
Inscription : Mar Sep 02, 2003 10:40 am
Localisation : Pas loin de la mer

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar Didier_Alpes_Maritimes » Lun Avr 19, 2010 1:50 pm

Chao-Le a écrit :
savoyard a écrit ::itsgood: Sacrées bestioles les Cobias!!! :shock:

Ho, tu sais, il y a moins de mérite à les prendre que de prendre des dentis, à Marseille ...
comme toi tu l'as fait avec ton fidèle "Zegun" que tu t'es fabriqué toi-même !


Il me semble que Zegun à été fabriqué par Robot :quid:
Excuse brocouille 54 : On dit je pêche éco-responsable :ahah: :ahah:

Image
Avatar de l’utilisateur
savoyard
Grand petit tomme
Grand petit tomme
Messages : 3350
Inscription : Lun Juil 19, 2004 4:42 pm
Localisation : 38

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar savoyard » Lun Avr 19, 2010 9:17 pm

Oui, c'est Robot le coupable!!!! :lol: :lol: :lol:
"Nos poutrasses c'est vous"
- FRED FACTORY - Pro Staff research&developpement
Avatar de l’utilisateur
robot
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 399
Inscription : Lun Juin 16, 2003 4:45 pm
Localisation : marseille/ajaccio

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar robot » Mar Avr 27, 2010 8:20 pm

95 cm de technologie spatiale...Quand reverra t'il la mer?
Avatar de l’utilisateur
savoyard
Grand petit tomme
Grand petit tomme
Messages : 3350
Inscription : Lun Juil 19, 2004 4:42 pm
Localisation : 38

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar savoyard » Mer Avr 28, 2010 8:31 am

Ben si on m'invitait... :siffle: Mais c'est vrai que cette année ça va être tendu, soucis de santé toujours présents...pouponage...élevage...jardinage...achat nouvelle maison, devis, travaux, stress...mariage...bref, à peine le temps pour la truite!!! :roll: :lol: Ceci dit, j'ai les palmes qui me démangent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :twisted:
"Nos poutrasses c'est vous"
- FRED FACTORY - Pro Staff research&developpement
Avatar de l’utilisateur
gil'o
Mitch Bucanan
Mitch Bucanan
Messages : 256
Inscription : Mar Avr 29, 2003 3:45 pm
Localisation : marseille-brignoles

Re: Cambodge : les îles hors du temps (Mars 2008)

Messagepar gil'o » Mer Mai 05, 2010 2:30 pm

savoyard a écrit :Ben si on m'invitait... :siffle: Mais c'est vrai que cette année ça va être tendu, soucis de santé toujours présents...pouponage...élevage...jardinage...achat nouvelle maison, devis, travaux, stress...mariage...bref, à peine le temps pour la truite!!! :roll: :lol: Ceci dit, j'ai les palmes qui me démangent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :twisted:


pffff... Petit joueur...
Image

Mes sandows pètent, moi aussi... ben quoi?

Revenir vers « Histoires vécues »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité