Mission test Abyss' fibres

Modérateur : Modo's

Sam
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 201
Inscription : Ven Sep 09, 2005 6:42 pm
Localisation : ANTIBES

Mission test Abyss' fibres

Messagepar Sam » Sam Août 30, 2008 1:13 pm

C’est à chaque fois plus insupportable…Je passe une commande en ligne, et le mec se permet de te refiler du taff, sous prétexte de faire avancer la science…
Après, t’oses pas trop gueuler au cas où il ne t’envoie pas le matos dont t’avait besoin au départ !
Bref chacun aura compris la grande largesse du bonhomme, le vrai l’unique Mr Touquette comme j’aime à le surnommer. Son mot en page d’accueil invitant chacun à redécouvrir le plaisir d’être client privilégié prend chaque fois du sens.
Ceux qui me connaissent sauront reconnaître l’honnéteté du propos.

La mission consiste à assembler et tester les Abyss’fibres sur des chaussons beuchat.
Le principe du test, va consister à « apprécier » les temps, difficultés et options de montage, ainsi que de tester la qualité du produit selon les options de montage.
Pour le test produit lui-même, il s’agira de le mettre en conditions et de juger selon chacun, des atouts ou faiblesse des voilures en action.

1ER ACTE ;
Le montage initial se veut être essentiel et simple.
Il consiste à assembler les fibres sur le chausson, équipé des longerons.

Nous nous munirons,
D’un couteau à bout rond
D’un pistolet (pour cartouche type silicone)
De sicaflex colle
De la superglue
De serre joint à ressort
D’acétone
De scotch papier.
De gant pour les chochottes !!
D’un chiffon.

L’utilisateur veillera à effectuer les opérations qui suivent dans un endroit bien ventilé en se protégeant les yeux avec des lunettes et les mains avec des gants.

Premièrement, l’emboîtement de la voilure ;
Pour s’assurer du bon positionnement de la voilure dans la gorge du chausson, nous présenterons une première fois la voilure afin de marquer au crayon de papier, l’emplacement exact de la voilure dans la gorge, dès lors qu’on pense l’avoir correctement enfilée.

Image


Cette opération est une phase de vérification qui prend un court instant et qui permettra de s’assurer au moment ou les voilure seront insérées de manière définitive, qu’elle sont correctement positionnées et prêtes à un collage définitif.

Concernant le collage, nous procéderons de manière à ne pas salir la voilure et à faire de sorte qu’il soit invisible et soigné. Le collage sera privilégié en remplacement du vissage pour ne pas percer et fragiliser la voilure.

Il faut nettoyer à l’acétone la face de la voilure qui doit être « contre » la semelle du chausson. De même, il faut nettoyer la semelle du chausson. Cette opération permet un dégraissage complet des surfaces à encoller.


Image



Image




On insère donc désormais la voilure pour l’ultime opération de collage.
On vérifie que les repères fait au crayon de mine sont bien positionnés.
Si c’est ok, on passe à la phase collage.


Phase collage

On commence par protéger la voilure à la limite de la jonction base de voilure et extrémité du coup de pied en utilisant le scotch papier de masquage.

Image


Pour le collage, ce sera très simple.
Faire levier entre le chausson et la voilure et, dès que la fente est suffisante, rentrer le bec de la cartouche de sicaflex ;
On positionne la pointe du bec au maximum vers le talon du chausson.

Image


Image


A partir de là, on injecte suffisamment de colle ;ni trop, ni trop peu, ceci afin qu’après avoir extrait l’embout qui fait pression pour écarter et laisser la colle s’injecter, la colle se retrouve en tenaille entre les deux surfaces à assembler(5 pressions avec un bec très fin). Un collage plat contre plat se révèle d’une redoutable solidité à l’arrachement avec ce produit.

L’autre avantage de cette opération, est de combler le vide à cet endroit et de condamner toute possibilité de bruits parasites lors du palmarès, à cause de micros flottements. Pour avoir dû supporter le problème avant de le solutionner, je garanti que le jeu en vaut la chandelle.

Cette opération de collage a pris cinq minutes, en comptant à partir du moment ou tout le matos est prêt.

Il faut maintenant coller les longerons.

Collage des longerons
Avant toute chose, on nettoie une nouvelle fois la gorge des voilures avec l’acétone.
On peut facilement le faire en créant un angle dans un chiffon et en le mettant imprégné d’acétone dans la gorge de la voilure pour la nettoyer sur toute sa longueur.
C’est le moment d’employer la superglue.
C’est un produit délicat à manipuler et l’emploi d’une superglue en gel peut faciliter
L’opération à ceux qui ne sont pas forcément à l’aise avec le produit.


Image


Il faut donc encoller la gorge de la voilure sans mettre trop de superglue. Paradoxalement avec la super glue, si on en utilise trop, le collage est moins efficace

On s’aide pour cela du bec de la colle pour encoller surtout les cotés intérieur de la gorge qui seront collés ; Il faut effectuer cette opération rapidement et immédiatement, rentrer la tranche de la voilure dans son logement.
Immédiatement après, positionner les serres joints pour presser la gorge sur la voilure, et serrer la palme ainsi assemblée entre les genoux afin de positionner la tranche de la palme bien au fond de la gorge de la voilure

Utilisation du serre joint à ressort pour maintenir le collage du mastic colle sous pression pendant une nuit


Image


A moins d’avoir deux mains gauches, cela devrait être à la portée du plus grand nombre ;
Personnellement, il s’agit de ma première opération de montage de voilure.


Selon les choix de chacun, une protection et des longerons pourront être installés en plus, afin de protéger la tranche de la voilure et de favoriser la stabilité de la palme dans l’eau lors du palmarès

Photo du produit fini.


DETAIL DU COLLAGE

Image

VUE RAPPROCHEE

Image

PALMES MONTEES

Image


Prochaine étape après quelques jours de séchage, l’eau salée….


LE TEST ;
Dimanche 24 AOUT 2008 , aux environs de 6 H du mat…

Nous embarquons pour une virée avec l’ami POULPE .Eh oui, avec ses huit pattes, j’ai trouvé deux pieds de la même pointure que moi….c’est mieux !

Mise dans l’eau, je m’y colle en premier.
Petite appréhension ;Je me dis en moi-même qu’après avoir préparé un « dossier Montage de voilures », il s’agit pas que l’assemblage s’avére fragile ou défectueux.
Le spot ou nous avons jeté l’ancre jouit d’un courant important.
Je donne mes premier coups de palmes et constate un palmage de surface agréable et efficace pour remonter auprés de mon coéquipier qui se ventile.
Il s’agit des fibres les plus souples de la gamme csm.
Après une bonne ventilation, je coule à mon tour dans ma premiére apnée.
Le premier coup de palme, me pousse vers le fond, sans bruits parasite et sans effort.
En comparaison aux carbonnes que j’emploie habituellement, la poussée est moins puissante mais est efficace.
J’ai déjà en tête une modification pour booster le montage initial par une petite modification.

Mais, je souhaite avoir un nouvel avis.
Deuxieme poste, c’est poulpe qui s’y colle.Même constat, codifiant le produit bien devant des voilures plastique traditionnelles mais en retrait par rapport à ses fibres , certes de dureté supérieure. Néanmoins, il aborde ses postes sans efforts décalés par rapport à la norme, agachonne, mais évolue à l’indienne en délicatesse au fond.

A la remontée, il me conforte dans mon idée.
Mettre des guides en pointe pour éviter que la palme glisse.
Pour ma part, j’envisage d’améliorer le travail de la voilure en modifiant les logerons et en favorisant un mailleur travail de la voilure en amplitude, cela, selon des techniques de montages ayant fait leur preuve ;;;;affaire à suivre

Synthése.
Le produit fini est esthétiquement beau
Il permet sans effort de satisfaire au dela d’un produit plastique tout chasseur
Il sera très satisfaisant pour la chasse à l’indienne et de l’agachon dans des profondeur inférieures à vingt métres. Au dela, avec cette dureté de voilure, la souplesse du produit n’est pas idéalement adaptée.
J'imagine que les duretés supérieure apporteront le punch utile pour ces profondeurs de chasse.
L’assemblage et le montage sont simples et n’ont pas bronchés avec aucune dégradation des collages effectués.
Le rapport qualité prix est attractif pour un chasseur polyvalent à la recherche d’un produit à mi chemin entre plastique et carbone.


DIRECTION PRISE ; le boostage.
Je n’ai rien inventé, je tire l’installation des montages les plus efficaces du commerce pour « révéler » de maniére optimisée le travail d’une voilure. J’attends un peu d’accessoire de montage et je terminerais le post.
Dernière édition par Sam le Sam Août 30, 2008 6:14 pm, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
sancerne
Flèche de platine
Flèche de platine
Messages : 2801
Inscription : Mer Nov 01, 2006 10:50 pm
Localisation : Paris...grrrrrr

Messagepar sancerne » Sam Août 30, 2008 1:23 pm

C'est Mr Bibyss qui va être content, tout est clair et expliqué simplement :master:
Le poisson est un animal qui a une croissance exponentielle entre le moment où le pêcheur le prend et où il en fait la description à ses amis...
Avatar de l’utilisateur
PREDATOR83
Flèche de platine
Flèche de platine
Messages : 1174
Inscription : Lun Sep 17, 2007 7:25 am
Localisation : SAINTE MAXIME

Messagepar PREDATOR83 » Sam Août 30, 2008 3:52 pm

Moi je me suis moins pris la tête

Une fois la voilure en place ,j'ai pris la perceuse avec une mèche de 6 ,percé deux trous ,vissé et collé les longerons a la super glue.

5 minutes montre en main :D
Sam
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 201
Inscription : Ven Sep 09, 2005 6:42 pm
Localisation : ANTIBES

Messagepar Sam » Sam Août 30, 2008 4:59 pm

J'ai juste cherché à faire simple,propre et sans trou.
Ce poste vaut autant pour une voilure x ou y et cette " fiche" vise à présenter une solution qui ne fragilise pas la voilure par perçage.
De plus, l'avantage du collage, c'est qu'il est plus aisé à centrer.
Maintenant, chacun voit les choses à sa maniére...
Enfin, il est inutile d'imaginer que le montage s'effectue avec une perfusion de parcétamol...spécial prise de tête....
:salut:
Avatar de l’utilisateur
Orca
Equipe des Modos
Equipe des Modos
Messages : 1999
Inscription : Dim Avr 17, 2005 2:25 am
Localisation : Jamais très loin de la Mer...

Messagepar Orca » Sam Août 30, 2008 8:28 pm

:itsgood:
y a pas que la Daurade dans la vie y a le Denti aussi...

http://vimeo.com/29312240
Avatar de l’utilisateur
PREDATOR83
Flèche de platine
Flèche de platine
Messages : 1174
Inscription : Lun Sep 17, 2007 7:25 am
Localisation : SAINTE MAXIME

Messagepar PREDATOR83 » Dim Août 31, 2008 7:35 am

Mon problème est que je n'ai pas de patience ,alors je vais généralement au plus rapide :lol:
stef
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 203
Inscription : Mer Juil 12, 2006 11:57 am
Localisation : hyéres
Contact :

Messagepar stef » Dim Août 31, 2008 10:30 am

moi j'ai juste coller a la super glue les coté
Sam
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 201
Inscription : Ven Sep 09, 2005 6:42 pm
Localisation : ANTIBES

Messagepar Sam » Dim Août 31, 2008 5:50 pm

PREDATOR83 a écrit :Mon problème est que je n'ai pas de patience ,alors je vais généralement au plus rapide :lol:

C'est une stratégie comme une autre. Reste à s'assurer que dans ce cas, elle ne fasse pas perdre trop de temps ou d'argent à moment donné ! :lol:

stef a écrit :moi j'ai juste coller a la super glue les coté

Si tu n'as pas de bruit de mouvement de la voilure, tant mieux, mais toute les tractions sont subies par le collage unique des logerons et je crains qu'a la longue, il "casse".
Donc, j'aurais tendance à te conseiller de renforcer le montage par deux vis, comme les impatients :wink: ou par le collage que je propose.
Maintenant, ce que j'en dis :roll:
Avatar de l’utilisateur
mibot
petite foëne
petite foëne
Messages : 99
Inscription : Mer Mars 30, 2005 8:26 am
Localisation : Tahiti
Contact :

Messagepar mibot » Ven Déc 05, 2008 1:05 am

Et la suite alors??? La section "boostage"??
Avatar de l’utilisateur
TAHITI BOB
Flèche d'or
Flèche d'or
Messages : 487
Inscription : Ven Oct 06, 2006 1:44 pm
Localisation : OU JE SUIS AU MOMENT PRESENT

Messagepar TAHITI BOB » Mer Déc 31, 2008 2:23 pm

cher monsieur sam qu'es que donne tes dernières modifications

Moi j'ai une vieille paire de carbonprenne de picasso qui trâînent et çà mez démange :!:
l'ocean mon jardin , les étoiles mon guide et le tiare Tahiti mon emblème

Revenir vers « Palmes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités